Le Groupe Richard

Le groupe Richard tient la route

3301695573_167_richardgilles.jpg

Gilles Richard, président du directoire des Carrières Richard, a le coeur ovale. Au rugby, son sport de prédilection, il a emprunté le sens du collectif et de l’organisation sans faille. “Chez nous aussi, il y a les avants, nos équipes qui sont sur le terrain. Il y a les arrières, les services et l’administratif qui viennent en soutien. Et puis il y a la charnière, la direction, qui fait en sorte que tout le monde produise du beau jeu”.
Et chez Richard, la charnière est 100% familiale. Outre l’activité “carrières”, Gilles Richard dirige également Richard TP. Son frère, Yvan, et sa soeur, Sandrine, assurent la co-gérance des Transports Richard, tandis que Rudy, le quatrième 3/4, est responsable de la société de forage Tra For Min. “Chez les Richard, on a toujours été dans le caillou”, résume l’emblème de la troisième génération.
Le groupe Richard joue à fond la complémentarité : le forage pour abattre le front de taille des carrières, le concassage et le criblage pour obtenir un produit fini, le transport, afin d’assurer une partie des livraisons, et enfin la mise en oeuvre sur les chantiers assurée par la société de travaux publics. Au total, 72 salariés dont 27 pour l’activité “carrières” qui représente, à elle seule, la moitié du chiffre d’affaires du groupe (10 millions d’euros en 2009).
Les carrières Richard (800 000 tonnes traitéespar an) sont présentes sur cinq sites, dont trois en Roannais : Saint-Just-en-Chevalet (roche microgranitique et roche cornéenne), premier terrain de jeu du team Richard, Ambierle (roche microgranitique) et Renaison (roche granitique). L’entreprise a également développé l’art du cadragedébordement vers l’Auvergne. À Dallet (Puy-de-Dôme), elle exploite le basalt et la roche volcanique tandis que le granit rouge qu’elle exploite sur son site de Lenax (Allier) fait le bonheur des architectes et des paysagistes.
Mais c’est surtout auprès des collectivités que Richard transforme l’essai depuis des années. “Nous réalisons 90% de notre activité avec l’État, la Région, le Conseil Général. Nos produits sont utilisés dans le cadre d’aménagements routiers et autoroutiers”. L’entreprise a travaillé sur l’A72, la RN7 et plus récemment l’A89. “Nous sommes en consultation pour la suite, explique le capitaine Richard. Nous intervenons également pour des zones d’activités et l’aménagement de plateformes pour des entreprises privées”.

Concassage mobile et nouveaux produits
Pour sortir de la mêlée et ne pas rester sur la touche, l’entreprise a créé son propre laboratoire de recherche managé par un responsable-qualité. “Nous avons mis au point des produits pour béton issus de la roche massive, poursuit Gilles Richard. L’exploitation alluvionnaire étant de plus en plus limitée, les fabricants sont intéressés par nos produits”. Quand le Grenelle de l’environnement modifie les règles du jeu... “Toutes nos installations classées sont soumises à des plans de requalification que nous respectons scrupuleusement, car il n’est pas question de laisser des trous béants à nos petits enfants”.
L’entreprise exploite également, à Parigny, “Les Carrières du Roannais”, pour le compte de Lafarge et Eiffage, et fait partie des spécialistes français du concassage mobile. “Nous disposons de huit équipements que nous installons directement sur des chantiers de terrassement ou sur des sites exploités par des confrères qui connaissent une hausse d’activité mais ne souhaitent pas investir”. L’investissement, la clé du match dans ce métier. “En moyenne, nous reinjectons, chaque année, 10 à 12% de notre chiffre d’affaires. C’est indispensable pour avancer”. Et plaquer la concurrence...

Roanne Eco

Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir les dernières informations de Roanne Rugby

OK

Les partenaires de l'as Roanne Rugby